Trois trucs pour vous aider à gérer votre temps

Plus on prend de l’âge, plus on a de responsabilités. Il y a encore quelques années, on ne se souciait que du groupe d’amis avec qui on jouerait au ballon. Puis, est arrivé le secondaire où, là, on devait quand même se soucier de nos devoirs, nos temps d’étude et, peut-être, de nos activités parascolaires. Autour de 16 ans (parfois un peu plus tôt), de plus en plus de jeunes font leur entrée sur le marché du travail, entraînant une nouvelle réalité et une autre grande responsabilité qui nécessite une bonne gestion du temps, sans laquelle concilier études/travail voire études/loisirs/travail peut s’avérer être difficile.

Voici donc quelques conseils qui peuvent être utiles pour les jeunes du secondaire qui sont dans les balbutiements de la vie d'adulte, ainsi qu'aux cégépiens et aux universitaires qui baignent déjà dans cette réalité.

  1. Avoir un agenda

Parfois, on commet l’erreur de croire que l’on peut se souvenir de tout, mais nous savons tous que cela est faux, d’où l’importance de posséder un agenda. Temps d’étude, dates de remises de travaux, entraînements, matchs/compétitions, quarts de travail (il serait tout de même déplaisant de se déplacer jusqu’à son travail pour se rendre compte que l’on ne travaille pas ce jour-là), tout devrait y être consigné de façon hebdomadaire. À l’ère des nouvelles technologies, des milliers d’applications mobiles d’agenda existent sans compter celles préinstallées sur nos appareils. Elles sont souvent même dotées d’alarmes de rappel. Ceux qui ont tendance à oublier, programmez-en au moins trois!

  1. Avoir le sens des priorités

Il est bien d’avoir un agenda, mais encore faut-il le respecter. C'est sans aucun doute cet aspect qui est le plus difficile. Couché dans notre lit devant Netflix avec notre drap chaud et quelques cochonneries à grignoter, on n’a pas toujours envie de se lever pour se mettre au travail. «Un épisode de plus», disons-nous, mais on finit par terminer une saison complète. Comment remédier à cette mauvaise habitude? Il faut comprendre que trop procrastiner mène à faire ses travaux à la dernière minute, donc sous une grande pression, augmentant ainsi les risques de bâcler. Vaut mieux s’y prendre à l’avance, terminer à l’avance, pour ensuite avoir l’esprit tranquille. Les amateurs de jeux vidéo connaissent ce mauvais sentiment lorsqu’ils sont en train de jouer et, soudain, la pensée de tous les devoirs qu’ils ont à faire leur vient à l’esprit. Leur état d'esprit change aussitôt! La gestion du temps nécessite de la discipline.

  1. Optimiser ses périodes de travail

On dispose tous de 24 heures par jour, 168 heures par semaine. Le fait que certains aient l’air d’accomplir beaucoup plus de choses en une semaine que d’autres réside dans leur manière d’optimiser leurs périodes de travail. On pourrait penser qu’ils accomplissent plusieurs énormes tâches dans la même journée, mais le secret n’est pas là. S’avancer dans chaque travail/projet petit à petit est beaucoup plus bénéfique que s’y attaquer d’un seul coup. Séparer ses tâches en petites périodes de travail permet de s’avancer dans plusieurs projets en une même journée. Par exemple, si vous devez lire un roman, fixez-vous un nombre de pages à lire par jour. Même chose si vous devez écrire une dissertation : essayez d’écrire un nombre de mots par jour. Vous serez surpris de ce que vous aurez accompli à la fin de la semaine si vous vous consacrez à vos tâches petit à petit.

Commentaires

Bravo Akram! Tu mentionnes que ces conseils peuvent s'appliquer aux étudiants du secondaire, du cégep et de l'université, mais ça s'applique aussi à tous les adultes qui sont sur le marché du travail et qui doivent concilier travail/famille/entretien/repas/activités/alouette...

Je pense que les trucs que j’ai lue vont m’aider dans le futur puis j’ai apprécier qu’il a pris son temps pour écrire un text et nous aider

Amusant

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.