Nouvelles

Joyeux Noël Sackville grâce à La Relève!

La Relève est prête à Sackville!

En décembre dernier, La Relève de Voisins en Action organisait une fête de Noël pour souligner la fin de l’année. Lors de cette soirée, voisins, familles, amis et convives étaient présents pour partager un bon repas préparé par les jeunes du comité et une voisine du quartier.

Quand l’élève dépasse le maître

Au cours des dernières années, Shaïna a eu la chance de vivre des expériences significatives en compagnie d’Ismertha Racius et de Danielle Lacroix, entre autres.

Au mois d’octobre, Shaïna Simon qui habite aux habitations André-Grasset a fait son stage en secrétariat sous l’aile bienveillante de la secrétaire du Service du développement communautaire et social, Suzanne Morissette. Les talents de Shaïna sont tels qu’à la mi-novembre, elle était de retour dans l’équipe pour trois semaines afin de finaliser un merveilleux projet de trousse d’information destinée aux associations de locataires et aux comités de secteur.

Maladies mentales : la jeunesse face aux enjeux

Trois membres du groupe étudiant Et si c'était toi, Senso, Priscillia et Mai-Anne, nous expliquent pourquoi ils ont décidé de passer à l'action contre la stigmatisation des maladies mentales.

On sait que la maladie mentale est un sujet de stigmatisation sociale. En fait, c'est comme si nous, en tant que société, avions intériorisé ceci. Il est difficile de changer la perception des personnes et il l'est d'autant plus quand elles sont au courant de la faille, mais peu de mesures concrètes sont prises pour la corriger. Dans cette entrevue, je tente de faire ressortir les raisons pour lesquelles certains jeunes de mon âge décident de passer à l'action contre la stigmatisation des maladies mentales. Trois membres du groupe étudiant Et si c'était toi, Senso, Priscillia et Mai-Anne, nous expliquent dans un reportage vidéo (voir lien plus bas).

Djessira Kourouma : L'envie de poursuivre un rêve

Djessira poursuit son rêve en poursuivant ses études en enseignement à l'UQÀM.

Djessira Kourouma est une jeune adulte de 24 ans, présentement en troisième année du baccalauréat en enseignement primaire et préscolaire à l'UQÀM. C'est le 7 octobre 2016, dans le salon G à l'Université du Québec à Montréal (UQÀM), que j'ai eu l'occasion de discuter du parcours de Djessira. J'ai choisi de faire une entrevue avec Djessira puisque j'avais travaillé avec elle durant l'été à la brigade de propreté, mais aussi parce qu'elle habitait dans un HLM avant qu'elle soit une adulte en voie de devenir une enseignante. Dans cet article, je souhaite montrer un exemple pouvant nous aider à apprendre des obstacles qui pourraient survenir durant notre cheminement.

Plus de 78 000 $ pour la réussite des jeunes en HLM

De gauche à droite : Frédéric Soucy, vice-président exécutif, COGIR Immobilier et président d’honneur de la soirée, Amy Chassé-Legrand, récipiendaire d’une bourse d’études, Florence K, Fabien Cournoyer, président de la Fondation de l’OMHM, Ulda Joseph, bé

Plus de 78 000 $ ont été récoltés lors de la deuxième édition du concert-bénéfice au profit de la Fondation de l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM), le 14 novembre dernier. Avec la complicité du guitariste Yves Desrosiers, l’auteure-compositrice-interprète et pianiste Florence K a livré une performance sincère à travers laquelle elle a partagé son récit à quelque 400 invités. Les profits de la soirée permettront d’encourager la persévérance scolaire des 10 000 jeunes qui habitent dans les HLM de Montréal.

À la Place Normandie, on s’amuse!

Nordy, la mascotte officielle des habitations Place Normandie.

Le vendredi 19 août, aux habitations Place Normandie, on célébrait l’événement Les tropiques à deux pas de chez vous! Au programme : musiques, karaoké, spectacles, animation, une méga épluchette de blé d’inde, un DJ d’enfer et une mascotte! Tout avait été pensé pour assurer aux participants une journée mémorable. 

Un vélo une ville : un moyen de soutenir les jeunes et les aînés!

Les locataires de la résidence Le Mile End ont aimé leur déplacement en vélo triporteur en compagnie de Terrence Allan Antoine qui travaillait avec Ulrick Peterson Célestin sur ce projet.

Les relations entre générations, particulièrement celles impliquant les jeunes et les aînés, ont de plus en plus leur place dans le contexte social actuel. Ainsi, de multiples projets intergénérationnels visant à rapprocher ces deux groupes se développent un peu partout. 

Pages