Légalisation du cannabis : ce que vous devez savoir

Au cours des derniers mois, une discussion a eu lieu autour du sujet de la légalisation du cannabis au Canada et nous avons dernièrement appris que ce dernier sera officiellement permis l'automne prochain.

Est-ce que cela veut dire que nous aurons à faire face à des jeunes intoxiqués un peu partout dans les jours suivants? C'est plutôt improbable, mais cela ne veut pas dire qu’on ne sentira pas le gazon du diable de temps en temps.

La loi

Le 20 juin, Justin Trudeau a annoncé que le cannabis sera officiellement légal le 17 octobre. À partir de cette date, la vente, la consommation et la culture de cette plante seront légales... à certaines conditions.

En effet, la nouvelle loi permettra aux particuliers de cultiver jusqu'à quatre plants de marijuana par résidence et les utilisateurs pourront garder jusqu'à 150 grammes à la maison. La province du Québec interdira toutefois la culture à domicile et il faudra être majeur pour faire affaire avec cette substance.

Où acheter?

L’achat du cannabis pourra être effectué dans des magasins gérés par la Société québécoise du cannabis (SQDC) ou en ligne.

Où fumer?

Seulement là où le tabac peut être fumé, à l'exception des universités et des cégeps. Les gens pourront donc fumer au coin de la rue.

Saviez-vous que...?

- Vingt magasins de cannabis seront prêts en octobre et 150 devraient l'être d'ici 2021.

- Selon des données autodéclarées, le cannabis était la drogue illicite la plus couramment consommée chez les jeunes Canadiens en 2011.

Le cannabis d'aujourd'hui

Selon le Natural Center for Natural Projects Research (NCNPR) de l'Université du Mississippi, le pot d’aujourd’hui est 56% à 67% plus puissant que le pot des années 70. Il est fait pour donner une plus grande sensation pour le moins de grammes possible afin de maximiser les profits dans le marché criminel. Cependant, puisque le cannabis sera légal, les développeurs vont s’assurer qu’il ait une dose appropriée de THC (l'ingrédient principal qui est trouvé dans le pot) pour réduire les risques de tomber en psychose.

Conduire sous l’influence

Au Canada, le nombre de jeunes qui conduisent sous l’influence de la drogue est en hausse. En effet, selon le Sondage sur la sécurité routière, réalisé au Canada par la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR), en 2010, sur les 21,4% des jeunes conducteurs qui ont admis avoir consommé de la marijuana ou du hachisch au cours des 12 derniers mois, 19,7% ont dit avoir conduit un véhicule à moteur dans les deux heures suivant la consommation (Marcoux et coll., 2011).

«Les accidents mortels de la route ne sont pas seulement causés par l’immaturité ou le manque d’expérience, mais sont souvent le résultat de l’adoption de comportements à risque comme le fait de monter en voiture avec quelqu’un qui a bu de l’alcool ou consommé des drogues», a affirmé Denise Dubyk, l’ancienne présidente nationale de MADD (Mothers Against Drunk Driving) Canada en 2012.

D’autres données autodéclarées, comme celles de l’Enquête de surveillance canadienne de la consommation d’alcool et de drogues (ESCCAD) de 2011, révèlent que 12,6% des jeunes de 15 à 24 ans disent avoir conduit dans les deux heures suivant la consommation de cannabis, comparativement à 10,7% de ceux qui disent avoir pris le volant après avoir bu (Santé Canada, 2012).

Ainsi, nous pouvons remarquer la tendance que les jeunes prennent plus de risques au volant après la consommation du cannabis que l’alcool. Ceci est véritablement alarmant, puisque beaucoup de jeunes conduisent après avoir fumé en pensant que cela est sans risque. Une étude menée en 2012 par des chercheurs de l'Université Dalhousie, à Halifax, révèle toutefois que fumer du cannabis trois heures avant de conduire double presque le risque de collision.

Source: http://www.ccsa.ca/Resource%20Library/CCSA-Youth-Drugged-Driving-technical-report-2014-fr.pdf

Commentaires

Bravo pour cet article Asifur! J'espère que les consommateurs prendront conscience qu'il y a un temps et des lieux appropriés pour chaque chose, autant pour la marijuana que pour l'alcool.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.