Le «White Day», la Saint-Valentin des hommes

Au Québec, nous sommes habitués de fêter la Saint-Valentin le 14 février. Par contre, au pays du soleil levant, le Japon, c’est une tout autre histoire. En effet, là-bas, le 14 février diffère un peu de la Saint-Valentin que nous connaissons tous puisqu'il s'agit de la journée au cours de laquelle la femme offre un présent à l’homme. Le 14 mars est quant à lui l'inverse alors que l'homme offre à son tour un présent à la femme. Cette journée est communément appelée le «White Day».

Un peu d’histoire

Le «White Day» est un événement apparu au Japon en 1980. Cette journée est aussi célébrée en Chine, en Corée du Sud et à Taïwan. Plusieurs théories existent quant à son origine.

L’une d’elles raconte qu’en 1965 un fabricant de guimauves aurait proposé aux hommes de rembourser ce qu’ils avaient reçu le 14 février en donnant des guimauves aux femmes qui en avaient fait cadeau lors de cette journée. C'est pour cette raison qu'au tout début, le nom de cette journée était le «Marshmallow Day».

Le commerçant derrière tout ça pensait s'en doute juste à vendre plus de produits, mais cela s’est rendu jusqu'à la création du «White Day». Par la suite, d’autres industries ont remarqué qu’ils pourraient gagner de l’argent grâce à cette tradition alors ils ont fait de même. Cependant, au lieu de vendre des guimauves, ils proposaient du chocolat blanc. Les cadeaux offerts par les hommes étaient blancs, d'où le nom «White Day».

Une règle importante à respecter

Les hommes qui ont reçu un présent le 14 février offrent donc en retour, le 14 mars, un présent à la femme en question. Mais attention, il y a une règle à respecter. Si, par exemple, un homme a reçu 14 présents de 14 femmes différentes, il doit en retour offrir à toutes ces femmes un présent sans oublier que la valeur doit être au moins du triple de celle du cadeau que ces femmes lui ont offert. Oui, oui, c’est une fête beaucoup plus commerciale que la Saint-Valentin que nous connaissons. Finalement, comme le nom de la fête l'indique, il faut que le présent soit blanc. 

Après avoir lu tout cela, seriez-vous prêt à célébrer le «White Day» chez nous? À la différence que le 14 mars serait la journée où la femme donne un cadeau à l’homme. La valeur du présent devrait bien sûr respecter la règle et être d’une valeur trois fois plus grande.

Partagez vos anecdotes dans les commentaires. Dites-moi si vous comptez essayer cette tradition et décrivez la réaction de la personne une fois que vous aurez essayé. Croyez-moi, elle n’en sera que très heureuse! Joyeux «White Day»!

Commentaires

Je suis heureux d'apprendre que cette tradition existe. Mais puisque la majorité des fêtes sont de plus en plus commerciales, et que celle-là l'est tout autant sinon plus, je ne crois pas que nous devrions l'importer ici. La pression est déjà assez grande sur les couples, notamment le 14 février, alors il ne faudrait pas en mettre davantage.

le concept de cette tradition est quand même intéressant, le fait qu'une journée l'homme reçoit un cadeau et l'autre jours c'est la femme! Mais si un homme n'a pas de grands moyens, ca sera complique d'offrir le triple de la valeur, une simple fleur fait l'affaire! :)

cool :) j ´ai appris de nouvelle chose

chill continue commeca :D

dabord je voulais te dire bravo pour ton beau texte ! jai appris beaucoup grace a toi

Je suis d'accord avec Martin pour dire que les fêtes sont de plus en plus commerciales, mais je dois avouer que tu m'as appris quelque chose! Je ne connaissais pas la tradition du «White Day». Intéressant!

C'est un beau sujet. Bravo! En plus, tu as une très belle plume.
Je ne connaissais pas cette tradition. Merci de me l'avoir fait découvrir.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.